LE VERSOUD, commune du Grésivaudan

Des Bédouins qui reviendraient au pays après plusieurs décennies ne reconnaitraient pas le village de leur jeunesse.

Le Versoud d’aujourd’hui est une commune périurbaine, au cœur du Grésivaudan, et en même temps fortement tournée vers Grenoble, par l’attractivité que le chef-lieu du département exerce (emploi, culture, commerces).

Les Bédouins
Le nom des habitants de la commune (le gentilé) est « bédouin ». L’origine est incertaine. Au moins deux explications existent. Un camp établi il y a plusieurs siècles au Versoud par une tribu nomade des confins de l’Asie, les Sarmates, qui auraient laissé aux habitants ce surnom. Ou un sobriquet donné par les habitants des communes voisines aux paysans locaux travaillant dans les champs et qui se protégeaient du soleil par un tissu sur la tête.

 

Située sur la rive gauche de l'Isère, à 15 km de Grenoble, Le Versoud est une commune ensoleillée face à la chaine de Chartreuse, d'une superficie de 632 hectares.

Elle est constituée de parties bien différentes lui permettant d'avoir une attractivité en terme d'activité économique, de loisir et de logement.

  • les premières pentes de Belledonne (limitrophes de St Jean le Vieux et La Combe de Lancey) sont entièrement boisées,
  • la partie urbanisée entre la voie ferrée et les pentes de Belledonne, de part et d'autre de la RD 523. Elle comprend deux quartiers historiques : Le Village et Pruney,
  • la plaine entre la voie ferrée et l'Isère regroupant les espaces de l'aérodrome et la plaine agricole,
  • les zones d'activités de Malvaisin, d'Etapes et de la Grande Ile,
  • une partie du Bois Français : base de loisirs créée à partir d'une boucle de l'Isère "isolée" en 1970 du cours normal de la rivière lors de travaux destinés à prévenir les crues.

Les deux quartiers historiquement séparés par des zones agricoles (Le Village et Pruney) se rejoignent au fil du temps due à l'évolution de la démographie. Au recensement de 2011, la commune comptait 4675 habitants. Afin de favoriser les modes de déplacements doux, des pistes cyclables et des chemins piétons ont été aménagés le long des axes principaux.