Le Projet d'Aménagement et de Développement Durables (PADD)

Le PADD et le compte rendu du débat du conseil municipal sont disponibles en téléchargement

Un développement maîtrisé

En compatibilité avec les orientations du SCOT, la commune accueillera 380 logements au cours des douze prochaines années (31-32 logements par an), dont environ 150 en locatif social. Ainsi, le rythme de création de logements sera similaire à celui observé au cours des dix dernières années (30 logements par an). Le PADD prévoit de développer les petites et moyennes surfaces (T2 à T4).

Carte des orientations du PADD

Il n’est pas prévu de nouvelles extensions de la base de loisirs et des zones d’activités. La commune privilégie donc un renforcement des sites aménagés ou en cours d’aménagement, situés à Malvaisin, Grande Isle, Pruney (nouvelle zone d’activités et résorption de la friche industrielle), ainsi que la zone de l’aérodrome.

En fonction des orientations de la communauté de communes et du SCOT, des extensions des surfaces d’activités seront envisageables sous conditions qu’elles se réalisent dans le prolongement des principaux sites d’activités existants. De ce point de vue, le désenclavement permis par le barreau de la Bâtie offre de nouvelles possibilités.

Le parti d’aménagement

Le cœur de ville sera renforcé au travers d’actions prioritaires : la requalification de la place de la Liberté et le confortement de l’entrée de ville située au niveau du croisement de la RD523 et de la rue Compagnie Stéphane. Entre ces deux secteurs, un travail spécifique sera mené sur l’amélioration des tissus bâtis bordant la rue Paul Chrétien.

Le Pruney présente des spécificités qui doivent inspirer les réalisations futures : son architecture, ainsi que son réseau interne de rues et chemins, facilement accessible aux piétons, et qui doit être mieux relié aux quartiers de Côtes Belles, la Dhuy, Dent de Crolles et Quatre Saisons.

La commune a fait le choix d’une extension urbaine à Côtes Belles plutôt qu’à l’Etape. Côtes Belles offre un environnement plus attractif pour l’habitat, ainsi que des possibilités pour le développement des modes doux, en lien avec Pruney. En conséquence, le site de l’Etape est préservé en espace agricole et naturel.

Les autres quartiers de la commune auront une évolution plus progressive, respectant les caractéristiques des tissus bâtis existants. Les quartiers doivent d’avantage être irrigués par des voies et des espaces collectifs, notamment aux abords de la RD523, le long de laquelle il n’existe quasiment pas de voies, d’allées. Certains espaces offrent des possibilités de densification : l’implantation des constructions doit s’accompagner de la réalisation de voies et d’espaces collectifs qualitatifs dont pourront bénéficier le cas échéant les riverains.

La qualité environnementale du projet

La qualité environnementale doit caractériser l’évolution future de la ville de Le Versoud.

Cela concerne d’abord les liaisons de la ville avec la plaine et les coteaux. A cette fin, le cheminement de l’eau dans la ville et en direction de la plaine doit être valorisé : gestion de la végétation sur ses abords, développement des liaisons douces le long des canaux d’irrigation. La liaison écologique entre la montagne et la plaine, située au niveau de Côtes Belles, doit être préservée. Le futur quartier devra prendre en compte la fonctionnalité écologique de cet espace.

La qualité environnementale doit également être privilégiée en ville. Le PLU définira un ensemble de dispositions en faveur de la limitation de l’imperméabilisation des sols et du développement des surfaces perméables, du maintien de la faune en milieu urbain (travail sur les clôtures, développement de prairies naturelles et d’espaces favorables), de la limitation des ilots de chaleur et de la qualité énergétique du bâti, du développement des modes doux.

Une meilleure accessibilité du territoire pour les modes doux

La trame modes doux doit permettre un accès piétons et vélos aisé pour les nouveaux sites d’urbanisation.

La RD523 sera requalifiée sur certaines portions prioritaires, afin d’aménager des pistes cyclables ou de rendre plus confortables les déplacements des piétons ou des vélos. Les autres voies de la commune seront confortées également par les modes doux.

Il est ainsi privilégié le prolongement de la piste cyclable depuis la rue de la Dent de Crolles jusqu’au barreau de la Bâtie, permettant de rejoindre la piste cyclable longeant l’Isère. Il est également prévu de prolonger en direction de Domène la voie cyclable, dans le cadre de l’aménagement du nouveau quartier de Lillate.

D’autres axes modes doux seront confortés ou créés : notamment entre Pruney et Côtes Belles, entre la rue Saint-Exupéry et la place de la Liberté, entre la rue Henri Giraud et l’Etape.