MISE EN PLACE DE LA VID√ČOPROTECTION

Depuis le 13 juillet dernier le dispositif de vidéoprotection est opérationnel.

La vidéoprotection fait partie intégrante de la politique de sécurité et de sûreté de la ville du Versoud. Il constitue un outil à part entière de lutte préventive contre l’insécurité et d’aide à la gestion de l’espace public. Ce dispositif renforce la coordination entre la Gendarmerie Nationale et la Police Municipale.

Le dispositif opérationnel

A ce jour la commune dispose de 13 emplacements avec un total de 42 angles de vue.

Les premiers effets de ce déploiement ont été observés rapidement : un été plus serein. Selon l'analyse faite par la Gendarmerie, nous constatons une baisse des incivilités et des faits de délinquance par rapport aux années précédentes sur la même période. Les réquisitions d’extraction d’images par la Gendarmerie dans le cadre d’enquêtes judiciaires ont permis d’identifier les auteurs de faits (pour trois dossiers), d’apporter des éléments probants d’identification et de  traçabilité de véhicules ou de personnes (deux dossiers).

Une deuxième tranche d’installation de dispositifs de vidéoprotection a débuté en avril, et le territoire communal devrait être équipé de 8 nouvelles caméras fin juin 2022. Les nouveaux emplacements ont été déterminés sur la base du diagnostic de la Gendarmerie de Domène et en concertation avec les représentants de la commune.

Ces nouveaux équipements permettront un meilleur maillage de la commune en termes de sécurisation du domaine public et de traçabilité de circulation routière.

La charte éthique

Outil de prévention situationnelle, la vidéoprotection est un facteur dissuasif face aux actes de vandalisme et aux incivilités. La présence ostensible de caméras réduit avec certitude les conditions environnementales opportunes aux délits, rendant l'exécution d'un acte de malveillance plus périlleuse.

Cependant cela ne peut avoir lieu sans garantir le respect des libertés publiques et individuelles. C’est pourquoi la commune du Versoud s’est dotée d’une charte éthique en matière de vidéoprotection.
Par cette charte, la Commune du Versoud s’engage à honorer scrupuleusement les obligations législatives et réglementaires qui encadrent le régime de la vidéoprotection afin de veiller au bon usage du dispositif. Elle vise à apporter toutes les garanties pour assurer le respect de la vie privée des citoyens et des libertés fondamentales.
Après avoir rappelé les conditions d’installation et d’exploitation des caméras, elle précise les conditions strictes qui s’appliquent au visionnage, à la  conservation et à la destruction des images.

Rappelons-le : seul un officier de police judiciaire territorialement compétent a accès aux enregistrements, et l’enregistrement des images ne peut avoir lieu que sur réquisition des services de police.

La charte réaffirme par ailleurs le droit de chacun à exercer son droit d’accès aux images. Afin d’obtenir un accès aux enregistrements qui la concernent ou d’en vérifier la destruction dans le délai prévu, toute personne intéressée peut faire une demande par courrier recommandé avec avis de réception à  Monsieur le maire – 309 rue des Deymes – 38 420 Le Versoud.

Documents à télécharger